Le problème avec les listes d'outils 🛠

Le problème avec les listes d'outils 
 🛠

J’adore découvrir de nouveaux outils

Ça me donne des nouvelles idées de side-business.

Ça me permet de voir l’innovation sur le marché.

Mais surtout, je me dis qu’un jour,

Je pourrai m’en servir.

Mais la réalité

C’est que la dernière app que j’ai téléchargée ou le dernier SAAS que j’ai mis en favoris.

Je ne l’ai pas utilisé plus de 3jours.

Pire,

Le jour où j’aurai besoin de me souvenir de quel outil c’était,

Je serai incapable de le retrouver.

Ce qui me faisait agir ainsi ?

Le FOMO

“Fear Of Missing Out”

Ce terme décrit l’angoisse éprouvée à l’idée de manquer quelque chose.

La peur de manquer le dernier hack,

La dernière astuce,

Le dernier outil.

Le résultat

Je me retrouvais en permanence en train de jongler avec 5-6 outils dans la même catégorie

J’avais Todoist sur mon téléphone

Evernote pour prendre des notes sur mon ordi.

L’app « note » d’apple sur mon téléphone.

J’avais commencé à utiliser Notion parce que c’était « cool ».

J’utilisais Asana avec mes clients.

Bref,

Je vivais dans un bordel numérique

Je me sentais comme devant la meilleure garde-robe possible

Et pourtant incapable de s’habiller avec style.

Puis il y a 2 ans j’ai regardé le film « the minimalists » sur Netflix

« Joshua et Ryan abandonnent leur « rêve américain » et se débarrassent de leurs affaires pour ne garder que l’essentiel. L’expérience les rend plus heureux, en meilleure santé et clair d’esprit.

Et c’est là que j’ai eu le déclic

On pouvait évidemment faire ce travaille dans son monde physique en jetant et donnant ses possessions matérielles inutiles.

Mais qu’on pouvait aussi l’appliquer à sa vie numérique.

C’est là que l’apprentissage a commencé

J’ai d’abord désinstallé toutes les applications inutiles sur mon ordi et mon téléphone.

J’ai vidé mon bureau (virtuel), mon dossier « téléchargements » ainsi que mes onglets favoris.

Enfin j’ai du faire des choix compliqués entre Evernote, Notion ou l’app notes ?

Je me suis rendu à l’évidence.

Ce n’est pas la marque de la raquette de tennis qui en fait un bon joueur.

Ou que ce n’est pas la bonne caméra qui fait le bon Youtubeur

Ce qui compte c’est la méthode, l’entrainement et l’expérience.

J’ai donc choisi 10 outils qui seraient mes “Power tools”

10 outils que j’allais me forcer à maîtriser.

un pour chaque catégorie qui compose mes activités.

J’allais apprendre tous les raccourcis clavier et technique qu’il fallait.

J’ai compris que ma productivité était le produit de 3 variables.

Fonctionnalité x méthode x expérience

Voici aujourd’hui ma liste qui n’a pas changé depuis plus d'un an

caption for image

Donc quand on me parle de la dernière app à la mode

Je la teste toujours car j’aime être au courant des nouveautés,

Mais je suis plus dans le FOMO.

Je sais que l’experience et la maitrise que j’ai construite sur ces dernières années avec mes 10 outils est difficilement détrônable.

Ce que je vous invite à faire ce dimanche

C’est de faire un peu le ménage dans votre vie numérique

Et de choisir vous aussi vos « power tools »

--}}