Ma lute contre l’infobesité

Ma lute contre l’infobesité

Dans mon dernier mail, j’expliquais que le « contenu » était devenu une commodité.

Du contenu, en abondance, partout et sous toutes les formes.

Tous les jours on est bombardé de :

Newsletters Vidéos YouTube Podcasts Tweets D’articles de blogs

On essaie de tout écouter, de tout regarder, de tout lire.

Car on vit dans la peur de louper la dernière pépite d’info qui nous changera la vie…

(FOMO = Fear of missing out)

Alors, on consomme encore plus, toujours plus.

On surconsomme.

Mais la vraie question est :

Que fait-on de toutes ces informations ?

Si je vous demandais :

  • Quels sont les épisodes de podcasts que vous avez écoutés sur le mois de janvier ?
  • Qu’avez-vous retenu ?
  • Qu’avez-vous mis en pratique ?

Je vous mets au défi.

Vous n’y arriverez pas.

Et c’est normal, car ces brins d’information sont dans votre cerveau mais non accessible.

Comme si vous aviez perdu les clés de coffres dispersés dans votre mémoire.

La solution naturelle semble être la prise de notes.

Mais on écoute des podcasts sur le trajet en voiture,

On regarde une vidéo en mangeant notre déjeuner,

On lit un article le matin sur les toilettes (oui.. vous n’êtes pas seuls 👀)

Donc, Il est quasiment impossible de prendre des notes systématiquement quand on consomme du contenu.

Et quand bien même on prenait des notes.

Comment est ce qu’on empêche ces notes de dormir au fond d’un carnet ou d’un fichier ?

Comment faire pour se souvenir et utiliser ce contenu dispersé ?

Comment éviter de se retrouver devant une page blanche quand on a besoin d’idées ou d’anecdotes ?

La réponse est simple :

Il nous faut un système.

Un système qui nous aidera à digérer ces nouvelles idées et les mettre en pratique.

J’expérimente sur ce sujet depuis des années.

J’ai enfin trouvé mon système idéal.

Vous expliquez en détail ce système de digestion de contenu serait trop long pour cet email.

Alors, je vais vous donner les 3 composants essentiels de ce dernier.

1 - La divergence surlignée

Je ne prends pas de notes tout le temps mais je surligne énormément.

- Lecture : Quand je lis un article je ne le lis que sur « POCKET ». Pour les livres c’est sur « KINDLE ». Dans ces deux apps, il y a une fonction pour surligner les passages intéressants et importants d’un article. Tous ces passages surlignés vont directement dans Notion.

- Podcasts : J’utilise l’application "AIRR". Cette app permet en un bouton, de capturer l’extrait qu’on est en train d’écouter. Cet extrait et transcrit et va directement dans Notion.

- Tweets : Dès que je tombe sur un tweet qui résonne avec moi, je le « like » et il va directement dans Notion. Pour tout le reste (idée, vidéos, conversations) : Je prends des notes dans « TODOIST » qui lui est directement connecté avec Notion également.

2 - La convergence systématique

Pour que tous ces éléments surlignés aient de la valeur, il faut qu’ils coexistent dans le même endroit. Pour moi il s’agit de notion. C’est mon hub de connaissance.

3 - La revue journalière

La clé pour aider notre cerveau à se souvenir de ces brins d’informations, c’est de l’aider à les revoir / réviser régulièrement.

Cela permet à nos neurones de construire des liaisons afin d’avoir accès à ces brins d’informations plus facilement.

Tous les matins je reçois un mail avec 3 extraits aléatoires que j’ai surligné directement depuis mon hub de connaissance.

Comment est ce que je fais toutes ces connexions ?

J’utilise une app dont je suis amoureux.

C’est cette app qui fait la connexion avec Airr, Kindle, Twitter et Notion. C’est cette app aussi qui m’envoie tous les jours un extrait au hasard pioché dans mes notes.

Cette app c’est : Readwise
(Ce n’est pas un mail sponsorisé, j’aime vraiment cette app, ce lien est juste un lien de parrainage pour qu’on ait nous deux un mois gratuit)

La seule chose que cette app ne fait pas : c’est la synchronisation de Todoist et Notion. Pour cela j’utilise Notion Automations ;)

Mon secret :

Je commence ma journée en lisant cet email qui me rappelle le contenu d’un ancien podcast ou livre que j’avais surligné il y a plusieurs mois.

Ce moment permet de créer ses liaisons neurones pour plus facilement réintégrés ces concepts et idées qui jusque-là étaient dispersés dans mon cerveau.

La conséquence :

- Je crée du contenu plus facilement
- Mes discussions ont plus de consistance
- Mais surtout j’ai une machine pour trouver des idées qui s’alimente tous les jours.

La créativité n’est rien de plus que la connexion d’idées différentes avec un angle qui est le vôtre.

--}}