Discipline = Liberté

Discipline = Liberté

Ce dimanche, je viens de finir mon “bilan trimestrielle”.

C’est un genre d’état des lieux de mi-parcours où je revois le trimestre qui vient de s’écouler (mes actions, mes échecs, mes réussites), mais surtout, je prépare le trimestre qui arrive.

Il y a quelques mois, lors de mon bilan annuel, j’avais fixé mes objectifs pour cette année 2021.

Le début de ce mois d’avril nous montre que le temps s’égrène à une vitesse phénoménale, on est déjà à 25% de l’année.

▓▓▓▓▓▓░░░░░░░░░░░░░░░░░░ 25% 🤯

L’idée de cette “revue trimestrielle”, c’est de vérifier que je tiens toujours le cap vers mes objectifs. Je sais que si je ne suis déjà plus dans la bonne direction. Je suis mal parti pour finir l’année au bon endroit.

Le fait de me poser chaque trimestre pour faire ce “bilan” de mi-parcours me permet également de faire une vraie séance d’introspection. Hyper-bénéfique car… La vie va vite et on a rarement le temps de se poser pour réfléchir sur nous-mêmes.

Mais je vous avoue que c’est également le truc le plus difficile à mettre en place, avec le taux d’échec le plus élevé.

Faire le point c’est difficile.

Ce n’est vraiment pas agréable de nous confronter à qui on était il y a 3 mois, à ce qu’on s’était promis de faire et d’être.

Mais ce qui est VRAIMENT compliqué c’est d’avoir la discipline de le faire à CHAQUE fois.

C’est tellement plus sexy de rêver, d’aller là où le vent nous emmène. Plutôt que de nous assurer que nos anciens objectifs ont été atteints ou non.

Pendant des années j’ai esquivé cet exercice et misérablement échoué à faire ces “bilans” et “révisions”.

Jusqu’en 2016, où après cette année je n’ai jamais loupé une seule de ces review annuelle et trimestrielle.

Qu’est-ce qui a changé ?

Trois choses !

Trois choses qui ont fait toute la différence pour moi. J’aimerais donc les partager avec vous ce dimanche, avec un peu de contexte.

J’écoutais le podcast de l’ancien commandant des Navy Seals Jacko Willink. J’adore ses histoires riches en expériences et les idées qu’il en tire. Au détour d’une conversation il rebondit d’une idée à l’autre et dit : “la discipline c’est la liberté.”

Cela n’a aucun sens.

La discipline est l’antithèse de la liberté, c’est une structure, des règles et une contrainte rigide.

La liberté c’est… être libre ! Pas de structure, pas de règles, pas de contraintes. Faites ce que vous voulez, quand vous voulez, comme vous voulez. Pas vrai ?

Mais ce jour-là, je n’ai pas vu cette contradiction.

Pour moi, à ce stade de ma vie, cette combinaison de mots contradictoires résonnait profondément avec moi.
Les mots “Discipline = Liberté” n’auraient jamais touché la corde sensible de mon ancien moi.
En 2016, j’étais à NY avec la vie que j’avais toujours voulu. Un taff génial, le salaire qu’il fallait, pas de structure, pas de règles, pas de contraintes.

Mais au moment où j’écoutais cet épisode. Je réalisait que j’avais aucune idée de ce que je voulais dans la vie. Je ne savais pas quelle serait la prochaine étape. Je n’avais pas d’objectif clair, pas de plan pour y arriver, aucune discipline pour m’y tenir.

Je me sentais bloqué.

Je changeais de cap tous les 2 mois, mes décisions (pro et perso) n’avaient aucune cohérence.

Mais ce jour j’ai compris que ce qu’il me manquait : la discipline.

La discipline de ne pas succomber aux facilités mais persévérer.
La discipline de fixer et revoir des objectifs qui ont du sens.
La discipline de poursuivre ce que j’ai entrepris jusqu’au bout.
La discipline d’une hygiène mentale & physique.

Aujourd’hui, j’ai 6 ans de ma vie qui sont étalés sur des carnets et maintenant Notion.

Tout y est, les catégories de ma vie, les ambitions, objectifs, projets, actions, routines de ces 6 dernières années.
Ça retrace mon évolution, mes envies, l’historique de mes objectifs.
Je réalise que d’année en année, de trimestre en trimestre. J’accomplis de plus en plus ce que je me suis promis.
J’ai cette satisfaction incroyable et tenir les promesses faites à moi-même.
Je sais que c’est parce que je suis de plus en plus discipliné.

Certaines personnes critiquent et rejettent mon système d’organisation. Ils trouvent que c’est trop rigide. Ils disent que c’est trop limitatif.

“Mais Shubham, c’est pas possible de vivre comme ça. Comment tu fais pour rêver, improviser et kiffer ?”
Je réponds que j’ai plus de liberté, d’espace et de place pour bouger aujourd’hui avec mon système d’organisation que je n’en ai jamais eu auparavant.
Je prévois quand je veux kiffer, je me prévois du temps pour improviser, créer et rêver.

L’avantage ?

Je n’ai aucune culpabilité quand je le fais, aucun stress. Aucune voix dans ma tête qui dit : “tu devrais être ailleurs en train de faire autre chose…” Je sais que c’est prévu et je peux pleinement me consacrer à ça.

Le monde moderne, avec ses exigences, ses obligations et ses demandes sans fin, part d’une position de départ qui est tout sauf libre. En étant discipliné, on ne perd pas notre liberté, car on l’a jamais eue en premier lieu.

On doit la créer. On doit la gagner.

Moi je l’ai gagné par une planification et une sélection minutieuse de ce que je devrai faire dans une journée, dans une semaine et dans un trimestre. L’ingrédient central de tout cela est la discipline.

Réalisation #1 — Risque VS discipline On associe souvent le succès dans le business à la prise de risque. Mais la discipline ne comporte pas de risque. Les résultats sont prévisibles.

Réalisation #2 — Coût de la discipline Tant de choses que nous voulons dans la vie sont coûteuses, mais pas la discipline. Elle est gratuite.

Réalisation #3 — Intérêts composés Les progrès induits par la discipline s’accumulent au fil du temps, augmentant à un rythme croissant - nous conduisant au-delà du sentiment d’amélioration vers des gains réels, tangibles et mesurables. Comme en finance : ce sont les intérêts composés qui génèrent des gains qui vont créer encore plus de gains. Ces gains alimentent du coup un élan et des efforts supplémentaires dans le cycle suivant d’actions disciplinées.

En bref,

Plus je suis discipliné ⟶ Plus je vois les résultats ⟶ Plus je gagne en liberté ⟶ Plus j’ai envie d’être discipliné.

Donc selon moi la discipline est la clé pour une réelle liberté.

Je suis curieux d’avoir vous votre avis sur votre relation. Discipline <-> Liberté

Passez un bon dimanche les amis.

--}}